Huberhaus

, Bellwald VS

L’Huberhaus est construite en bois plein, selon la méthode traditionnelle des régions alpines. Les vieux madriers, le poêle en pierre ollaire du séjour et les sols qui craquent sous les pas contribuent au charme authentique de cette maison ancienne, même si la cuisine et la salle de bain sont modernes.

Disponibilité

à partir de (par semaine)
807.-
4 Personnes
2 Chambres
Réserver
Vous allez être redirigé vers la plateforme de notre partenaire e-domizil, sur laquelle sera conclue votre réservation.
Agir

Description et histoire

Bild
1
Bild
2
  1. L’Huberhaus en 2006 avant sa restauration
  2. L’Huberhaus pendant les travaux, en 2007

L’Huberhaus à Bellwald, dans le Haut-Valais, est construite en madriers superposés, selon la technique caractéristique des régions alpines. Elle se trouve dans le hameau d’Eggen à l’extérieur du village et offre une belle vue. L’année de la construction de cette maison historique n’est pas connue, mais on suppose que les parties les plus anciennes datent du XVIe siècle. Les vieilles poutres, les plafonds bas, l’escalier raide et le poêle en pierre ollaire rappellent aujourd’hui encore la vie souvent rude des paysans de montagne.

. En 1723, la maison a été transformée et restaurée. Son dernier habitant y a vécu jusqu’en 1891. Il s’appelait Klemenz Huber, ce qui explique le nom donné à la maison. Les propriétaires qui ont suivi utilisèrent l’endroit comme débarras, pour entreposer des appareils divers et comme atelier de menuiserie. Il est resté vide dès 1930 et peu à peu tombé en ruine jusqu’à sa reprise par Vacances au cœur du patrimoine en 2006. Après deux ans d’une rénovation durant laquelle la priorité a été donnée à la préservation de la substance historique, la maison a pu être inaugurée en mars 2008.

En janvier 2018 s’est ouvert un nouveau chapitre dans l’histoire de l’Huberhaus: un incendie s’est déclaré à l’extérieur du bâtiment et s’est propagé sur la partie nouvelle de la maison. Il n’a pas été possible de déterminer la cause exacte du sinistre, en raison des grandes masses de neige et de l’importante quantité d’eau déversée. Le bâtiment était fort heureusement vide au moment de l’incendie et il n’y a pas eu de blessé. Après un état des lieux, les experts ont estimé qu’une remise en état était possible, car la partie historique a été préservée. Les travaux ont duré presque une année.

L’Huberhaus appartient à la fondation Vacances au cœur du patrimoine.

Particularités architecturales

L’Huberhaus est une maison alpine traditionnelle. Le soubassement en pierre, occupé par la cave, est surmonté d’une structure en madriers. L’entrée donne directement sur la cuisine, à l’arrière de la maison, qui est en partie en pierre. Le séjour est à l’avant, orienté sud. Au-dessus se trouve la chambre à coucher. La partie nouvelle se situe au nord. Le toit est en bardeaux.

La rénovation de l’Huberhaus a été menée avec une grande retenue. Partout où c’était possible, l’existant a été maintenu et assaini. La hauteur au plafond du séjour est toujours de 1,88 mètre. Les anciennes contre-fenêtres ornent encore la façade sud, mais de nouvelles vitres isolantes ont été posées à l’intérieur. Le sol de cette pièce a été conservé tel quel.

En raison de son très mauvais état, la partie nord de l’Huberhaus datant du XVIIIe siècle a été entièrement reconstruite en bois dans le respect du volume original. Elle abrite au rez-de-chaussée une nouvelle salle de bain et à l’étage la seconde chambre à coucher. L’architecte valaisan Bernhard Stucky s’est chargé de la rénovation.

Informations sur la maison de vacances

Bild
1
Bild
2
  1. Plan du rez-de-chaussée
  2. Plan de l'étage

L’Huberhaus, qui dispose de deux chambres à coucher, peut accueillir quatre hôtes. La cuisine est entièrement équipée, avec four et lave-vaisselle.

L’aménagement intérieur a été réalisé par l’architecte d’intérieur zurichoise Jasmin Grego: le mobilier est contemporain, dessiné et produit en Suisse.

L’Huberhaus est un bâtiment historique, un monument. Comme l’aménagement intérieur ancien a été largement conservé, la maison présente certaines embûches. Bien qu’elle soit conforme aux standards techniques modernes, nous attirons votre attention sur les sols usés au fil des siècles et les seuils élevés qui peuvent constituer une source de danger.

Personnes: 4 (et un enfant jusqu’à 2 ans)

Chambre: 1 chambre double, 1 chambre avec deux lits simples (lit et chaise de bébé sur demande)

Saison: Toute l’année

Bref séjour: hors saison, Pâques, Pentecôte, Ascension (min. 3 nuits)

Altitude: 1560 mètres.

Animaux: sur demande

Transports publics: avec le téléphérique depuis la station inférieure Fürgangen-Bellwald jusqu’à Bellwald. Un transport peut être organisé pour les bagages. Pour se rendre jusqu’au hameau, il faut compter 25 minutes à pied depuis Bellwald.

Stationnement: le parking public, gratuit et non couvert, est à 20 mètres de la maison (en dessous du hameau, à côté de la route). L’accès direct en voiture n’est pas garanti.

Espaces extérieurs: à côté de la maison se trouve une petite terrasse en pierre. Une table et des chaises sont à disposition. Un banc est situé à côté de l’entrée. Le soir venu, on peut y savourer l’atmosphère incomparable des lieux.

Wi-Fi: pas disponible

Chauffage: la maison se chauffe comme autrefois, avec un poêle en pierre ollaire dans le séjour (avec du bois). La salle de bain dispose d’un chauffage électrique.

Poêle / cheminée: poêle ancien en pierre ollaire dans le séjour. Du bois est fourni.

Cuisine: cafetière avec poudre, lave-vaisselle. Sets pour la fondue

Particularités: comme souvent autrefois, les plafonds sont bas. Dans le séjour, la hauteur est de 1,88 mètre. L’escalier ancien en bois qui mène de la cuisine à la galerie est très raide. Les anciens sols ont été laissés en l’état. En plancher et en pierre, ils sont en partie déformés et de guingois. Nous recommandons d’emporter de bonnes chaussures d’intérieur. Dans l’ancienne chambre, les poutres du toit et du sol sont maintenues. Attention: baisser la tête et veiller à ne pas trébucher!

Situation

Eggen / Postfach 703 3997, 3997 Bellwald

Situation

Le village de Bellwald se trouve à 1563 mètres d’altitude sur un sommet ensoleillé entre le Rhône et Fieschertal, dans le Haut-Valais. Au centre du village, les maisons en rangs serrés forment des places et des ruelles pittoresques. L’Huberhaus se trouve à Eggen, un charmant hameau situé à tout juste deux kilomètres du centre de Bellwald, en direction de Fieschertal. La vue sur la vallée du Rhône est splendide. Quelques maisons d’habitation, des raccards et des greniers sont groupés autour d’une petite chapelle du XVIIe siècle.

Histoire

Aux VIIIe et IXe siècles, les Alamans ont occupé la région entourant Bellwald et se sont établis dans des fermes isolées. Les familles s’agrandissant, des hameaux et des colonies se sont constitués. Le nom de Bellwald proviendrait de «Fellwald» à la faveur d’une mutation consonantique. Avec l’occupation de la région, les pentes de la vallée couvertes de forêts ont dû être défrichées. Il fut un temps où chaque famille aurait eu l’obligation d’abattre six arbres («fällen» signifiant abattre en allemand). La première mention de Bellwald remonte au XIVe siècle lorsque les hameaux se réunirent sous un statut communal, pour s’affranchir de la tutelle féodale. Au XIXe siècle, les ressources limitées du sol ont contraint une partie des habitants à émigrer. L’exode a cessé depuis la mise en service du téléphérique en 1956, qui a fait de Bellwald une destination touristique.

Loisirs

Bellwald est une tranquille destination de vacances, attrayante été comme hiver. A la belle saison, les amateurs de marche peuvent prendre le télésiège pour Richenen et Steibechriz, où s’offre à eux une région parfaite pour la randonnée, avec ses lacs et son panorama sur les montagnes valaisannes. En hiver, la région attire essentiellement les amateurs de ski et snowboard. Dans les environs, plusieurs sites valent le déplacement. A commencer par le glacier d’Aletsch, inscrit au patrimoine naturel mondial de l’UNESCO, la vallée de Binn et celle de Conches, avec ses villages traditionnels. Nous recommandons la visite guidée gratuite du centre historique de Bellwald, suivie d’un apéritif pour les petits et les grands. Les mercredis de juin à septembre, elle part à 17h15 de la place du village, à côté de l’église.