Fischerhaus 2

, Romanshorn TG

Les anciennes maisons de pêcheurs et d’artisans sont les témoins de l’ère préindustrielle à Romanshorn.

Disponibilité

à partir de (par semaine)
1294.-
6 Personnes
3 Chambres
Aire de stationnement publique
Buchen
Vous allez être redirigé vers la plateforme de notre partenaire e-domizil, sur laquelle sera conclue votre réservation.
Agir

Description et histoire

Bild
1
Bild
2
  1. Les maisons de pêcheurs avant leur restauration en 2010
  2. Mur de la chambre à coucher avec tapissiere pelé avant la restauration 2010

Les Fischerhäuser, construites vers 1670, sont des maisons d’artisans de l’ère préindustrielle à Romanshorn. Autrefois, elles se trouvaient au bord de l’eau et étaient occupées par des pêcheurs, des ferblantiers, des cordonniers, des fabricants de savons. Elles servaient aussi en partie d’ateliers. Avec les bâtiments voisins, elles sont les derniers exemples des logements de pêcheurs et d’artisans de cette époque-là.

La structure à poteaux des parois, les vestiges d’anciennes tapisseries, les entrées tortueuses des chambres et les planchers de niveaux inégaux en disent long sur les conditions de vie austères aux XVIIe et XVIIIe siècles. Depuis 1998, de nombreux projets d’assainissement incluaient la démolition des Fischerhäuser. En janvier 2009 cependant, après de longues négociations et un recours, la Denkmal Stiftung a pu acquérir et rénover ces maisons en 2010 et 2011.

Cette fondation promeut la sauvegarde et la conservation des bâtiments historiques en Thurgovie. Elle intervient en particulier lorsque les institutions publiques et privées ne sont pas en mesure de le faire.

La maison est en mains de la Denkmal Stiftung Thurgau. Elle est louée via la fondation Vacances au cœur du patrimoine.

Particularités architecturales

Les maisons de pêcheurs figurent parmi les rares témoins encore authentiques de l’époque préindustrielle à Romanshorn. Cette habitation double, avec une grande partie tournée vers le lac et une autre plus petite à l’opposé, a été bâtie vers 1670. Le corps central est construit selon la technique de la structure à poteaux avec remplissage en madriers. Au fil du temps, la maison a été agrandie aux deux extrémités, côté pignon, et transformée à plusieurs reprises.

Au cours de ces 150 dernières années en particulier, les modifications apportées aux maisons ont nui à la substance historique. La restauration de 2010 a donc consisté à consolider et à rénover ce qui le méritait et à éliminer les transformations gênantes. Il a été recouru aux techniques artisanales traditionnelles pour la remise en état et l’aménagement intérieur. Là où cela s’imposait, l’existant a été complété par des éléments provenant de la réserve de matériaux de construction de la Denkmal Stiftung Thurgau ainsi que de différents chantiers de démolition dans la région.

Les plus grandes modifications ont consisté à supprimer les annexes à l’arrière et à rétablir la galerie. La façade pignon, côté terre, a aussi connu d’importants changements: le garage a été supprimé et la forme originale du toit a été restituée. Les couleurs respectent l’histoire de la propriété. Dans le corps central en bois, les cloisons des pièces à vivre ont été partiellement peintes en vert. Les parties maçonnées qui remontent au XIXe siècle, ont des parois dans les tons blancs. Dans la partie reconstruite qui était à l’origine la grange, l’intérieur est en bois.

Informations sur l’appartement de vacances

Bild
1
  1. Plan

Deux appartements de vacances sont aménagés dans la Fischerhaus, l’un Fischerhaus 1 pour quatre personnes, l’autre pour six personnes. Ces deux logements peuvent également être loués ensemble. La Fischerhaus 3 est maintenant utilisée en tant que B&B.

L’intérieur de la Fischerhaus 2 a été traité avec discrétion: le mobilier ancien provient en partie d’autres maisons de la région. De nouveaux lits, des lampes et quelques autres éléments modernes complètent l’aménagement. La cuisine et la salle de bain ont été entièrement refaites. Dans le séjour, un poêle à bois est à disposition pour les jours de froid. La salle de bain est équipée d’un radiateur électrique.

La cuisine et la salle de bain ont été entièrement refaites. Dans le séjour, un poêle à bois est à disposition pour les jours de froid. La salle de bain est équipée d’un radiateur électrique.

Personnes: 6 (et un enfant jusqu’à 2 ans)

Chambre: 3 chambres doubles (lit et chaise de bébé sur demande)

Saison: avril à octobre

Bref séjour: hors saison, Pâques, Pentecôte, Ascension (min. 3 nuits)

Altitude: 400 mètres

Animaux: pas autorisés

Transports publics: Les maisons de pêcheurs se trouvent à proximité immédiate de la gare de Romanshorn (1 minute à pied).

Stationnement: il n’y a pas de place de parc avec la maison. A une minute se trouvent le parking payant des CFF. L’accès à la maison est garanti.

Espaces extérieurs: la place en gravier est à disposition (avec tables et chaises de jardin). Elle est partagée avec les occupants de la Fischerhaus 2 et ceux du B&B.

Wi-Fi: disponible

Chauffage: seul le séjour peut être chauffé au moyen d’un poêle. Un radiateur électrique est également à disposition.

Poêle / cheminée: poêle en fonte, avec du bois, dans le séjour

Cuisine: cafetière à moka, pas de lave-vaisselle

Particularités: les sols sont en plancher et en pierre. Nous recommandons d’emporter de bonnes chaussures d’intérieur.

La Fischerhaus 3 est exploitée comme B&B et offre de la place pour 10 personnes (possible également pour une seule nuit). Le B&B tient en outre un petit café/restaurant. Horaires sur le site Web www.fischerhaeuser.ch

Situation

Rislenstrasse 4, 8590 Romanshorn

Situation

En taille, le lac de Constance est le troisième d’Europe centrale. Sa rive sud s’ouvre sur un paysage charmant, fait de collines verdoyantes, de vergers et de villages. La région se prête idéalement à la randonnée, au cyclotourisme et aux sports aquatiques. L’offre culturelle et de bien-être est vaste. Les Fischerhäuser se trouvent à proximité immédiate de la gare et du port de Romanshorn.

Histoire

La première mention de Romanshorn est datée de 779. La région a longtemps dépendu de l’abbaye de Saint-Gall. Le petit village de Romanshorn, avec ses cabanes de pêcheurs au plafond bas, n’a guère eu d’importance jusqu’au XIXe siècle. La situation a changé avec l’arrivée du chemin de fer. Dès 1855, Romanshorn est devenu un important nœud de communication et s’est peu à peu transformé en ville.

Loisirs

Sur la rive sud du lac de Constance, le paysage de la Thurgovie se déroule en douces collines. Il se découvre très facilement à pied ou en deux-roues (location de bicyclettes et de vélos électriques à la gare de Romanshorn). Le lac de Constance est idéal pour les activités sportives et la détente. On peut aussi y faire des excursions en bateau, par exemple vers les vieilles villes d’Arbon et de Rorschach qui méritent une visite. Les pommiers façonnent le paysage en toutes saisons. Sur le bord des routes et dans les points de vente des fermes, les paysans proposent jus, pommes séchées et autres spécialités de leur production. Nous recommandons un tour du port, qui permet de se plonger dans la passionnante histoire de la ville.