Belwalder-Gitsch Hüs 1

, Grengiols VS

Cette maison pittoresque, construite en 1592, a très probablement servi de siège au podestat, comme en témoignent les décorations sophistiquées en façade.

Disponibilité

à partir de (par semaine)
1094.-
6 Personnes
2 Chambres
Parking
Buchen
Vous allez être redirigé vers la plateforme de notre partenaire e-domizil, sur laquelle sera conclue votre réservation.
Agir

Description et histoire

Bild
1
Bild
2
  1. Vue extérieure de la Belwalder-Gitsch Hüs avant sa restauration en 2011
  2. La salle de séjour avant la restauration

Majestueux et pittoresque, cet édifice dont l’origine remonte à 1592 a très probablement servi de siège au podestat (officier judiciaire et administrateur). Les décorations de la façade en témoignent. Ces éléments ornementaux indiquent que le Valais a de tout temps été une vallée reliant le nord et le sud. Les fresques plutôt rares dans la région sont le signe de l’influence de l’Italie voisine. Selon des études minéralogiques, les premières décorations des pierres d’angles étaient couleur terre de Sienne, avec des lignes blanches de séparation. Plus tard, elles ont été remplacées par un effet de bossage en pointe de diamant couleur noir de vigne.

Au premier étage, sur une poutre du salon, l’inscription «DIES HAUS HAT LASEN MACHEN CRISTAN BELWALDER UND SIIN HUSFROW CATRINA GITSCH 1592 / WER AUF GOTT VERTRUWT HAT GUT GEBUWPT» est encore bien lisible. Elle immortalise le nom des premiers maîtres d’œuvre, Belwalder et Gitsch. La maison a été abandonnée au milieu du XXe siècle par ses derniers habitants, un horloger et sa sœur. Elle a alors été utilisée comme débarras. Le toit ayant été entretenu, l’état du bâtiment est resté en assez bon état, ce qui est une chance extraordinaire.

Sur mandat du nouveau propriétaire, le bureau d’architecture Walliser Architekten à Brigue a réalisé une restauration douce exemplaire, en collaboration avec les monuments historiques. Le bâti ancien et le caractère de la maison ont été sauvegardés, malgré un recours aux nouvelles technologies. Le bâtiment est chauffé par le sol et les parois au moyen d’une pompe à chaleur. Des éléments tels que les anciennes hottes de cheminée, les sols irréguliers, les foyers et les poêles en pierre témoignent aujourd’hui encore de la longue histoire de cette maison.

La Belwalder-Gitsch Hüs est en mains privées. Elle est louée via la fondation Vacances au cœur du patrimoine.

Particularités architecturales

Bild
1
  1. Avec l'inscription sur la poutre dans la salle de traite, les constructeurs voulaient documenter l'époque de l'achèvement de la maison et ériger un monument à leur nom.

La partie principale de la Belwalder-Gitsch Hüs date de 1592, avec le grenier voisin à l’est. En 1658, une annexe a été érigée à l’ouest, ce qui a entraîné le déplacement du faîte dans cette direction. Elle se distingue aujourd’hui encore du corps de bâtiment par son élément maçonné plus élevé – jusqu’au premier étage. Au même moment, le soubassement a été complété à l’est. De ce côté, il a également été relevé derrière la porte d’entrée, pour atteindre un étage. A l’avant de la maison, un mur de parement monte jusqu’aux consoles des poutres horizontales du toit.

Entre-deux, on distingue une section décorée de frises cannelées sur la paroi en bois de deux étages. L’effet de cette façade tournée vers le hameau est encore accentué par les encadrements de portes et de fenêtres en tuf. Vers 1918, le bâtiment a été complété par une nouvelle annexe au sud. Lors de la restauration en 2011, cet ajout qui tombait alors en ruines a été rétabli en s’inspirant de la structure de l’ancienne construction. Afin de reprendre le concept du mur maçonné historique, la nouvelle paroi extérieure a été exécutée en béton apparent bouchardé.

Cette synthèse de l’ancien et du moderne est réalisée de manière exemplaire, comme en témoignent aussi les transitions entre la maison d’habitation et l’annexe sud. La substance historique de la maison a nécessité la fabrication de meubles sur mesure. Les lits, par exemple, s’intègrent à la perfection dans les chambres. Afin de compenser les inégalités des sols, les architectes ont inventé une chaise qui s’inspire de la forme des escabelles.

Informations sur l’appartement de vacances

Bild
1
  1. Plan

La Belwalder-Gitsch Hüs comprend deux appartements de vacances qui peuvent recevoir au total quatorze personnes. Au premier étage, le logement convient pour six personnes, le deuxième étage et les combles sont conçus pour huit hôtes (Belwalder-Gitsch Hüs 2). Les deux appartements sont reliés par un escalier intérieur. Ils peuvent être loués ensemble ou séparément.

Les deux chambres et le séjour du logement inférieur permettent de dormir à six personnes. On atteint les sanitaires qui se trouvent dans la partie récente en traversant la cuisine ancienne, qui a été complétée par un équipement moderne. Un détail particulièrement réussi lors de la transformation est à mentionner: les portes invisibles entre le séjour et les chambres ont été découpées dans la paroi existante, minutieusement adaptées et parfaitement intégrées.

La Belwalder-Gitsch Hüs est un bâtiment historique, un monument. Comme l’aménagement intérieur ancien a été largement conservé, la maison présente certaines embûches. Bien qu’elle soit conforme aux standards techniques modernes, nous attirons votre attention sur les sols usés au fil des siècles et les seuils élevés qui peuvent constituer une source de danger.


Personnes: 6 (et un enfant jusqu’à 2 ans)

Chambre: 1 chambre double, 1 chambre avec lits superposés, 1 lit double dans le séjour (lit et chaise de bébé sur demande)

Saison: Toute l’année

Bref séjour: hors saison, Pâques, Pentecôte, Ascension (min. 3 nuits)

Altitude: 1080 mètres

Animaux: pas autorisés


Transports publics: les liaisons en transports publics ne sont malheureusement pas idéales. Le train arrive jusqu’à Grengiols. La gare est à 15 minutes de marche du village. Depuis là, il faut compter encore 30 minutes à pied en direction de Zenhäusern.

Stationnement: une place de parc couverte est disponible près de la maison. La Belwalder-Gitsch Hus est à flanc de coteau, atteignable en suivant un chemin en gravier.

Espaces extérieurs: une terrasse partiellement couverte, avec table et chaises, est à la disposition des hôtes.

Wi-Fi: disponible


Chauffage: chauffage central dans toute la maison

Poêle / cheminée: poêle en pierre ollaire dans le séjour. Du bois est fourni.

Cuisine: machine à café automatique Delonghi, cuisinière à induction, sets pour la fondue et la raclette

Particularités: la maison est à flanc de coteau, on y accède en suivant un sentier en gravier. Les escaliers en partie assez raides et les sols irréguliers présentent un certain risque de trébucher. Les portes des deux logements sont très basses. Comme les planchers d’origine ont été conservés, des chaussures d’intérieur avec semelles sont recommandées. Durant des siècles on a marché sur ce sol avec des souliers à clous, il est donc rugueux et déformé.

Situation

Zenhäusern 9, 3993 Grengiols

Situation

Le hameau de Zenhäusern se trouve à l’ouest du village de Grengiols, sur un replat qui s’étend du hameau de Hockmatta (site d’importance nationale) à Bister et se situe quelque 300 mètres au-dessus du fond de la vallée. Sur le versant sud de la vallée supérieure du Rhône, Grengiols appartient à la vallée de Conches et à la région du glacier d’Aletsch. Ce village de montagne encore peu connu offre tranquillité et proximité avec la nature – et cela non loin de quelques-uns des plus beaux domaines skiables du Valais (Aletsch, vallée de Conches).

Histoire

Des tombes attestent que Grengiols était déjà peuplé à l’âge du bronze. Les Romains ont laissé des traces sous la forme de voies de communication. Ils ont aussi vraisemblablement donné son nom à ce lieu, qui viendrait du latin graniola («aux greniers»). Grengiols est documenté pour la première fois en 1052. A cette époque, la région a été tour à tour sous la domination de la Savoie et de celle de l’évêque de Sion. Après la Révolution française, le village a été incendié en 1799 pour des raisons tactiques par les troupes autrichiennes en déroute. La localité a entièrement brûlé, à l’exception d’une seule maison. La paix est revenue dans le village lorsque le canton du Valais est entré dans la Confédération, en 1815.

Loisirs

La maison se situe dans le parc naturel de la vallée de Binn, entre le glacier d’Aletsch et le Cervin. Les amateurs de sports d’hiver rallient l’Aletsch Arena en 20 minutes de voiture. En été, diverses randonnées permettent de découvrir la flore et la faune du parc naturel. Nous recommandons une excursion jusqu’à Ernen, qui se trouve à 15 minutes de voiture de la Belwalder-Gitsch Hüs. Non seulement connu pour les concerts classiques qui s’y déroulent en été, ce village présente un des plus beaux sites construits de Suisse, grâce à la conservation de ses maisons anciennes. En 1979, Ernen a reçu le Prix Wakker.

Distinctions

Prix Raiffeisen 2014

Prix Raiffeisen de la section haut-valaisanne de Patrimoine suisse 2014

Médias

RZ Oberwallis

7 juillet 2014 - Reportage télévisé sur l'ouverture du Belwalder-Gitsch Hüs à Grengiols.

vers la vidéo