Le Flederhaus attend ses premiers hôtes de vacances

Un nouveau monument en Argovie

La rénovation de la Flederhaus, à Wegenstetten (AG), s’est achevée ces dernières semaines. Ce monument, construit il y deux siècles, peut accueillir jusqu’à six personnes. Il peut être loué dès maintenant pour des vacances au cœur du patrimoine. Ce projet unique, mené en commun par la fondation Vacances au cœur du patrimoine, Pro Natura Argovie et le Parc du Jura argovien, réunit sous un même toit la préservation du patrimoine et la protection des espèces.

Construite au départ pour servir d’auberge, l’«Alte Trotte» (ancien pressoir), comme l’appelaient les habitants de Wegenstetten, a été utilisée dès son achèvement en 1803 comme ferme et pressoir. Elle doit son nouveau nom de «Flederhaus» aux chauves-souris (Fledermaus) qui ont élu domicile dans le toit de la grange.

Jusqu’en 1797, Wegenstetten était une possession des Habsbourg. Les troubles qui accompagnèrent l’arrivée des troupes françaises poussèrent les autorités du village à demander un droit de marché. Espérant une reprise économique, un restaurateur de la région fit construire un nouvel établissement public. En proie à des difficultés financières, il dut le vendre avant son achèvement. Le bâtiment, conçu comme une auberge – avec une piste de danse, une vaste cuisine et un majestueux poêle en faïence – servit d’emblée de ferme.

Il y a près de 20 ans, le dernier occupant a légué la maison à la paroisse catholique-chrétienne. Cette dernière l’a cédée à Pro Natura Argovie en 2017 car une colonie de Grands Rhinolophes, une espèce de chauves-souris menacée d’extinction, a installé son gîte de mise bas dans le toit de la grange. Une nouvelle page s’est ouverte dans l’histoire de ce bâtiment datant d’il y a plus de deux siècles: l’ancienne Trottenhuus s’est muée en Flederhaus, un lieu dédié à la préservation du patrimoine et à la protection des espèces.

Afin d’assurer des terrains de chasse nocturne aux délicats chiroptères, de nombreuses interventions ont été nécessaires dans l’environnement immédiat et dans l’ensemble du Wegenstettertal. La grange n’est pas accessible aux visiteurs mais ses hôtes volants peuvent être observés aisément dès le crépuscule depuis le jardin ou la vaste galerie de la maison.

Lors de l’aménagement de la Flederhaus, le bureau Baumann Lukas Architektur a rénové la substance bâtie avec discernement. Ainsi, il a été possible de conserver non seulement la structure du bâtiment mais aussi, dans une large mesure, les planchers historiques, les revêtements des parois, les portes et les fenêtres. Les cloisons constituées de clayonnages recouverts d’argile sont une particularité de la région. Là où c’était nécessaire, elles ont été restaurées avec de l’argile locale.

Une batterie de cuisine et des sanitaires modernes complètent les équipements historiques. L’aménagement intérieur a été conçu par Selected Interiors, à Zurich. Outre les quelques meubles d’origine qui subsistaient, l’appartement a été équipé de créations de designers ou d’entreprises artisanales suisses.

En savoir plus sur le Flederhaus.

Pour toutes questions
Kerstin Camenisch, Secrétaire générale
T 044 252 28 72, kerstin.camenisch@magnificasa.ch
PDR
Communiqué de presse
en Allemand
Images
Images

5. juillet 2019

Autres communiqués de presse